2.1.19

Dialogue et ciel bleu


Pour une année 2019 sous le signe de l'échange et du respect...
Tous mes voeux !


Dialogue et ciel bleu

28.11.18

Exposition mairie du 13ème

En compagnie des Lézarts de la Bièvre, j'expose à la Mairie du 13ème arrondissement. L'association regroupe des plasticiens dont l'atelier se situe le long de la Bièvre, la rivière aujourd'hui détournée, qui traversait les 13ème et 5ème arrondissement de Paris avant de se jeter dans la Seine. C'est toujours un plaisir de nous retrouver à cette occasion ou lors des Portes Ouvertes en juin... Ce sera pour 2019.
J'expose Duo, une oeuvre réalisée avec des matériaux de récupération lors d'un résidence à l'Espace Périphérique.


Duo



L'affiche

27.4.18

Je dis présent

Dans le cadre de ma résidence au lycée Chennevière-Malézieux, je suis allé à la rencontre de la classe d'art dramatique de Carole Bergen au conservatoire du 12ème arrondissement. Nous avons ainsi tissé un partenariat : les acteurs en herbe sont venus au lycée dire des poèmes de leur choix, des lycéens sont allés voir leur carte blanche fin 2017. 
Je leur ai transmis les textes écrits par les lycéens sur le thème du présent. Depuis le mois de janvier, ils les travaillent et le samedi 5 mai ils proposent un spectacle à partir de ces textes. C'est au conservatoire Paul Dukas à 15h, 51 rue Jorge Semprun 75012 Paris.
Allez les voir. La classe est particulièrement enthousiaste et inventive. Je suis persuadé que nous allons être heureusement surpris.


4.4.18

Concert au Royal 11

Nous reprenons avec Lucas Barbier notre spectacle intitulé Ce qui nous pousse. Un grand plaisir. Il s'agit de textes que je dis-chante et sur lesquels Lucas a composé une musique qu'il joue en direct avec des boucles. Vous pouvez voir ou revoir notre le clip ici ou la vidéo de Tu marches là même. Tout est indiqué ci-dessous !



En regard

Dans le cadre de ma résidence au lycée professionnel Chennevière-Malézieux, j'ai cherché à montrer le travail des élèves à l'extérieur. Ainsi, le CRTH-acte 21 et la Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 12è nous reçoivent pour une exposition intitulée En Regard du 27 avril au 21 mai 2018. 
Y seront dévoilés des textes et des dessins de lycéens, en compagnie de quelques-uns de mes cri monde. Ci-dessous l'invitation au vernissage le 2 mai.



Le public est invité à réfléchir aux questions : Qu'est-ce que le présent ? Qu'est-ce que vivre au présent ? Vous pouvez donner vos réponses sur ce blog ou sur maison.asso.12@paris.fr.
Par ailleurs, les élèves du conservatoire du 12è arrondissement, classe art dramatique de Carole Bergen, montent un spectacle à partir des textes écrits par les lycéens. Il présenteront le fruit de ce travail le 5 mai à 15h au conservatoire Paul Dukas, 51 rue du Charolais, 75012 Paris. 


Les allogènes

A l'invitation de Geneviève Pelletier que je salue, j'ai oeuvré à la création du spectacle Les Allogènes. De janvier à mars 2018, nous sommes allés à la rencontre de la communauté francophone du Manitoba. Nous, c'est-à-dire le metteur en scène Ricardo Lopez Munoz, le musicien magicien son et vidéo, Guillaume Feyler, et moi-même en tant que écrivain dramaturge. Notre lieu d'accueil, le Cercle Molière à Winnipeg, plus ancien théâtre de langue française du Canada. L'aventure a été riche, exaltante, bouleversante. Au final, trois acteurs sur scène faisaient le lien avec le public, et vingt "amateurs" participaient au choeur et relataient tour à tour leurs propres récits de vie. J'ai rarement été autant ému lors de répétitions ou de représentations. Allogène signifie celui ou celle qui vient d'ailleurs. On ne quitte pas son pays d'origine sur un claquement de doigt. Les francophones du Manitoba viennent du Québec, de France ou de Belgique, aujourd'hui en grande majorité d'Afrique. Le Canada est un pays d'émigration, les autochtones sont mis à l'écart. Les débats sur la communauté, la différence, l'acceptation ou le rejet, ont été passionnants et les retours du public comme face à un miroir très agréables à entendre. Ci-dessous quelques photos pour donner un aperçu du spectacle.


Geneviève lors du "boniment" en début de spectacle

Chant autochtone

Miroir

Les maisons de Saint Boniface

Débat sur la communauté

Final

Alphonse, le doyen, qui ouvrait et terminait le spectacle

25.1.18

Cri monde 5

Je poursuis mon travail sur les cri monde. Cela devient une obsession de dessiner tous ces visages qui s'imbriquent comme s'ils regardaient depuis l'intérieur d'immeubles en verre, comme si je devais composer le trombinoscope imaginaire de l'humanité entière... Certains sont précis, figés; d'autres flous, en mouvement. Voici quelques exemples récents...

Cri monde 130


cri monde 132


cri monde 133

Pour celui, ci-dessous, j'ai écrit en légende plutôt pompeuse : "IA, GAFA, réchauffement... etc... Selon certains nous sommes à l'automne de l'humanité... Oeuvrons afin que notre devenir soit un avenir..."


Cri monde 138