2.12.21

EcriT

Après deux reports, l'exposition EcriT a enfin lieu. Beaucoup de monde au vernissage le 30 novembre. La Galerie est un endroit très agréable malheureusement un peu isolé. J'y suis en permanence. Venez me voir.

Du 1er au 12 décembre 2021, tous les jours de 15 à 19h, 11-13, rue Abel-Gance 75013 Paris


Nébuleuse de Cri monde

L'homme jaune et les visages blanc sur blanc

Petit ensemble de Cri monde



6.11.21

Exposition avec le Cercle des Gobelins

Le Cercle des Gobelins fête ses 111 ans. 


J'ai le bonheur d'exposer avec les membres de cette association entre le 9 et le 27 novembre dans la grande salle de la mairie du 13ème. Salut amical à Janick, Christian et tant d'autres...


Révolte



5.11.21

NOUT

Fie Schouten, une musicienne néerlandaise remarquable, m'a demandé de composer la pochette de son prochain CD. Il s'agit, notamment à travers des compositions contemporaines de Gérard Grisey, de célébrer la déesse égyptienne Nout. Voici le résultat. Procurez-vous le CD. Ecoutez l'interprétation de Fie. Elle est fine, exigeante, emportée. Comme j'aime.




4.11.21

Reprise

Voilà presque un an que je n'ai pas écrit sur ce blog. La pandémie y est pour quelque chose. Le fait aussi que je me sois penché sur mon site aujourd'hui enfin terminé.

J'ai le plaisir d'être convié aux Théâtrales de Novembre à l'invitation d'Etc-Caraïbes, un festival à Fort-de-France consacrée aux écritures d'aujourd'hui. Ma pièce Les Petits Enfants sera lue le mardi 9 novembre à 14h à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines. Les jours suivants, j'animerai des masters class sur l'écriture chorale.

Voici le lien pour obtenir le programme.

Pour lire un extrait de Les Petits Enfants, allez ici. En voici un second, il s'agit la première réplique de la pièce

ELLE  : - Une trouille bleue

Quelque chose de profond

Tout pareil que le ciel

Bleue 

Que ça vient de loin

Une trouille comme ça

Qui te brouille

Potage perso

Ça te tourne en dedans questions questions questions

Kalachnikov de questions 

Même les journalistes au débat des présidentielles n’en posent pas autant

Une trouille j’en pleure

Impossible de dormir 

La nuit j’en bascule

Perdue plus verticale

Hier mon mari me dit ben Isabelle tu ne t’es pas maquillée

Si si pas pensé

D’habitude tous les jours depuis 40 ans

Pomponnée impec rouge poudre peinte

Et là non

Mes petits enfants

Je n’ai qu’eux en tête

Mes petits enfants devant le tueur

Je les imagine

Pourquoi il enlève pas son casque le monsieur  ? ils diraient

Eux qui sont curieux de tout

Pouvez pas savoir

Quand je les ai le tralala qu’ils me mettent dans le salon

Ouvrent tous les tiroirs sortent les enveloppes avec les beaux timbres les vieilles photos les boîtes d’épingles attention vous allez vous piquer  !

Curieux y a pas plus kangourou qu’eux

Ben 

Quelque chose me dit

Sûr ils lui parleraient

Polis

Dis monsieur

Bonjour monsieur

Pourquoi tu gardes ton casque monsieur

Et là le type pan pan pan  !

J’imagine

Comme devant l’école

Mon Dieu  !

Je vois mes trois petits gars avec du sang partout

Je fais bien ma respiration pourtant

Tranquille

Dans le bas ventre

La respiration que le professeur de gymnastique aquatique il nous dit que c’est celle-là qu'il faut

J’ai beau

Rien

Toujours les petits et le tueur projetés sur écran dans mon crâne

Sont pas dans le sud heureusement

Habitent La Flèche département 72 la Sarthe

Calme là-bas

Quoique

Eux aussi ils en ont des types qui on ne sait pas trop ce qu’ils font et qui traînent sur les parkings à pas d’heure

Tout ça pour dire

La trouille que je flageole dedans

J’ai encore les détonations de mon cauchemar dans les oreilles

Bleues les détonations

Et les tâches de sang comme des rivières.

 

17.12.20

Résidence au CRTH : Léon Paon

Ma résidence au Centre Recherche Théâtre Handicap, avec le soutien de la région Ile de France, se termine. Elle a été copieusement perturbée par la pandémie et plusieurs manifestations publiques n'ont pu avoir lieu. Il n'empêche que ce fut une année d'échanges et de travail intense, soit en direct, soit en visio. Merci à toute l'équipe du CRTH, et en particulier à sa directrice Emilie Bougoin, pour l'accueil chaleureux et la disponibilité de tous les instants. Il vous est possible d'avoir davantage de détails sur cette résidence en allant sur le site : https://remue.net/bruno-allain-au-crth-paris-xii


Et pourtant... Bruno Allain

Le but de cette résidence, c'était d'écrire une pièce sur l'accessibilité intitulée leon@paon.fr. Je viens de terminer une première version. En voici une séquence :

Chaque jour de la semaine, Léon vit de nouvelles aventures devant son ordinateur.


Lundi 9h35. Léon est non voyant.

Léon - Pourtant je chevauche mon azertyuiop.
L'ordinateur - Qsdfvbnk ?
Léon - Non azertyuiop.
L'ordinateur - Qserfghuj.
Léon - Bon voyons plus simple. Où est le J ?
L'ordinateur - K.
Léon - Le J.
L'ordinateur - U.
Léon - Là ?
L'ordinateur - Raté.
Léon - Là ?
L'ordinateur - Re-raté.
Léon - Là ?
L'ordinateur - Oui !
Léon - Je.
L'ordinateur - Ku.
Léon - J'ai dit Je.
L'ordinateur - Bz.
Léon - Je n'ai plus de je ?
L'ordinateur - Vous dites ?
Léon - J-e-s-u-i-s-p-e-r-d-u
L'ordinateur - kuduismerxy
Léon - Qui suis-je ?
L'ordinateur - Vaste question.

Mardi 18h03. Léon n'a qu'un doigt.

Léon - J'ai tapé sur le clavier la recette de la dinde au whisky. J'ai appuyé sur enregistrer. Et le fichier a disparu. Il est où ?
Anne - Dans les nuages.

Mercredi 12h45. Léon est peut-être sourd mais ce n'est pas sûr.

Anne - Qu'est-ce que tu fais ?
Youtube - Il regarde la mer.
Anne - Tu viens déjeuner ?
Youtube - Il regarde la mer.
Anne - Ça va être froid.
Youtube - Il regarde la mer.
Anne - Je te laisse une banane ?
Youtube - Il regarde la mer.
Anne - Tu feras la vaisselle.
Youtube - Il regarde la mer.
Léon - Elle me manque.

Jeudi 18h10. Léon réserve un billet de train.

La SNCF - Foire aux questions.
Léon - Je suis déficient visuel et je me déplace avec un vélo tandem. Comment faire pour voyager en train ?
La SNCF - Les tandems ne sont pas admis. Toutefois si certains modèles démontables ne dépassent pas 120 cm de hauteur et 90 cm de largeur lorsqu'ils sont pliés, ceux-ci peuvent être acceptés à condition d'être rangés dans une housse ou sac de transport.
Léon - Va falloir investir.
La SNCF - Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site sncf.com : voyager avec votre vélo.
Léon - Je clique.
La SNCF - La page que vous demandez n'existe pas. Que recherchez-vous ?
Léon - Je suis déficient visuel et je me déplace avec un vélo tandem. Comment faire pour voyager en train ?
La SNCF - Les tandems ne sont pas admis. Toutefois si certains modèles démontables ne dépassent pas 120 cm de hauteur et 90 cm de largeur lorsqu'ils sont pliés, ceux-ci peuvent être acceptés à condition d'être rangés dans une housse ou sac de transport.
Léon - Ok ok...
La SNCF - Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site sncf.com : voyager avec votre vélo.
Léon - Je reclique.
La SNCF - La page que vous demandez n'existe pas. Que recherchez-vous ?
Anne - Et si on y allait en voiture ?

Vendredi 15h12.

L'ordinateur - Léon a retrouvé le fichier de sa recette de la dinde au whisky dans le dossier Assurances. Il l'a ouvert. La page était blanche...

Et Léon est devenu muet.
Samedi 2h29 du matin. Léon est en proie à une angoisse vertigineuse.

Léon - Si j'éteins l'ordi, avec tout ce qu'il y a dedans, le monde ne va-t-il pas disparaître ?

Dimanche 10h30. Léon a voulu redémarrer l'ordinateur. Celui-ci est resté muet.

Léon - Où est le monde ?
L'ordinateur - Sunday closed.
Anne - Qui est muet ?


14.12.20

EcriT 3

Mon exposition EcriT aurait dû démarré il y a une semaine. Pour la deuxième fois, en raison de la pandémie, elle a été reportée. Voici quelques oeuvres qui devaient y figurer.


cri-monde 197


cri-monde 215

Pour les deux suivantes la couleur brune est issue d'un bain au brou de noix...


cri monde 218


cri monde 220

D'autres cri-monde ici ou 






10.12.20

Survivre

A Paris, je vais souvent au Jardin des Plantes. Mon oeil se serait-il exercé ? Toujours est-il que me promenant dans les rues avoisinantes m'est venue l'idée d'une série de photos intitulée Survivre. Peut-être l'air du temps y est aussi pour quelque chose. En voici un aperçu.


Survivre 1 , Bruno Allain

Survivre 2, Bruno Allain

Survivre 4, Bruno Allain

Survivre 5, Bruno Allain

Survivre 6, Bruno Allain

Survivre 7, Bruno Allain

Survivre 10, Bruno Allain

Survivre 11, Bruno Allain

Survivre 12, Bruno Allain

Survivre 15, Bruno Allain

Survivre 16, Bruno Allain